TÉLÉCHARGER REUSSIR OU MOURIR UPTOBOX GRATUIT

TÉLÉCHARGER REUSSIR OU MOURIR UPTOBOX GRATUIT

TÉLÉCHARGER REUSSIR OU MOURIR UPTOBOX GRATUIT

Coaching Votre Empire Dans un Sac à Dos Décodez la psychologie humaine pour trouver une idée de business, vendre sur internet et gagner votre vie depuis votre ordinateur De : Stan Leloup Durée : 5 h et 39 min Version intégrale 5 out of 5 stars Performance 4. Vous cherchez la bonne idée? Vous voulez convaincre vos clients d'acheter votre produit?

Nom: reussir ou mourir uptobox gratuit
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:13.39 Megabytes

Vous cherchez la bonne idée? Vous voulez convaincre vos clients d'acheter votre produit? Stan Leloup vous révèle ici les secrets de la psychologie humaine qui vous permettront construire votre business en ligne - même sans idée de génie, ni beaucoup d'argent ou de compétence technique.

Informations du fichier

Le chemin vers le succès est long et tortueux, mais aussi plein d'aventures et de rencontres improbables! De : Fabien Olicard Durée : 6 h et 2 min Version intégrale 4.

Nous n'utilisons pas bien notre temps : tel est le constat implacable de Fabien Olicard au début de cet ouvrage. Trop de sollicitations nous détournent de nos objectifs quotidiens : mails, téléphone, réseaux sociaux, mais également les pièges de notre propre cerveau! Le cinéaste de 42 ans met en scène un duo d'étudiants: Antoine joué par Vincent Lacoste qui entame sa première année de médecine pour la troisième fois sa dernière chance après une dérogation , et Benjamin William Lebghil qui sort du lycée et découvre l'hyper-compétitivité du concours qui l'attend.

Le spectateur les suit de la rentrée à l'examen, avec force détails sur leurs journées de cours et leurs nuits de révisions. Devant ce film, Louis a ressenti "beaucoup d'empathie" pour Antoine, le triplant. Au-delà des difficultés, il a reconnu "l'ambiance de l'amphithéâtre" et le "rythme de travail millimétré et effréné" dans un film qu'il qualifie volontiers de "réaliste".

Se battre pour entrer en amphi Il faut dire que "Première année" comporte des aspects quasi-documentaires. Les souvenirs de Thomas Lilti remontant à plus de 20 ans, le médecin-cinéaste est retourné sur les bancs de la fac pour se mettre à jour "Je me suis rendu compte à quel point les étudiants de médecine étaient au bord de l'implosion.

Je n'avais pas un souvenir vraiment très chouette de cette année que j'avais vécue, mais ce que j'ai découvert était vraiment pire. Comme pour beaucoup d'autres filières, en plus de la difficulté du concours et de la pression, les étudiants doivent aujourd'hui se battre pour rentrer dans les amphis", a découvert le généraliste.

Dans "Première année", les étudiants font donc la queue devant les amphis au petit matin. Pour éviter cela, dans la faculté de Louis, en PACES Première année commune aux études de santé , les élèves sont répartis dans des groupes.

À tour de rôle, ils peuvent assister au cours avec un professeur face à eux. Les autres suivent dans des amphis sans enseignant, ou de chez eux grâce à une retransmission vidéo.

Les scènes qui en découlent ont particulièrement parlé à Louis, heureux de "revivre" le moment où les P1 posent leurs stylos et attendent qu'on ramasse les copies pour être enfin libérés.